Le romantisme | Panorama de l'art

  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle
  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle


Le romantisme

Édouard V, roi mineur d’Angleterre et Richard duc d’York, son frère
  • Édouard V, roi mineur d’Angleterre et Richard duc d’York, son frère	a
Édouard V, roi mineur d’Angleterre et Richard duc d’York, son frère
Les Enfants d’Édouard
auteur(s) : Paul Delaroche (1797-1856)
dimension : H. 181 cm ; L. 215 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
provenance : Salon de 1831
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Édouard V, roi mineur d’Angleterre et Richard duc d’York, son frère
Édouard V, roi mineur d’Angleterre et Richard duc d’York, son frère
Les Enfants d’Édouard
auteur(s) : Paul Delaroche (1797-1856)
dimension : H. 181 cm ; L. 215 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
provenance : Salon de 1831
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Retrouvez tous nos contenus sur le romantisme

Le romantisme désigne un mouvement qui s’est développé en Europe durant la première moitié du XIXe siècle. Il se pose en réaction contre le classicisme et en rejette les règles, les idéaux, et les éternels sujets gréco-romains. Il recherche des influences et des thèmes nouveaux dans l’art médiéval, le folklore, l’Orient, la littérature de Byron, Shakespeare, Goethe… L’histoire contemporaine et l’épopée napoléonienne passionne les romantiques qui puisent aussi leur inspiration dans la nature perçue comme un refuge pour les passions humaines. Le romantisme libère l’imaginaire et met en avant la subjectivité, la sensibilité et l’irrationnel. Avant d’être un style le romantisme est une façon de sentir.

On doit les premières formulations de cette tendance à des peintres anglais comme Blake (1757-1827), suisses comme Füssli [ou Fuseli] (1741-1825), ou encore Goya (1746-1828) en Espagne, qui proposent une œuvre visionnaire, teintée de fantastique. En France les premiers romantiques sont des élèves de l’école néo-classique qui recherchent des sujets nouveaux, laissant place au pathos et à l’imaginaire ; parmi eux on peut citer Gros (1771-1835), Girodet (1767-1824) et Géricault (1791-1824). C’est avec Delacroix (1798-1863) que le romantisme s’affirme comme un style : fondée sur un dessin nerveux, la touche est libre et laisse la part belle à la couleur. La liberté guidant le peuple, qui représente le soulèvement du peuple contre Charles X en 1830 ou La Mort de Sardanapale, inspirée du drame oriental écrit par Byron, offrent deux exemples du renouvellement des sujets et de la facture puissante de Delacroix.

Le romantisme est essentiellement un mouvement littéraire et pictural, mais il trouve une expression dans la sculpture avec des artistes comme Rude (1784-1855), David d’Angers (1788-1855) ou Préault (1809-1879). Le bronze est privilégié : moins froid qui le marbre, il traduit les élans romantiques. Il permet aussi, à travers l’industrie des petits bronzes, de diffuser les nouveaux modèles.

Source : Extrait de la page Le romantisme, sur le site du Grand Palais

 

Des commentaires d'images

 Lady Macbeth somnambule	William Shakespeare, Macbeth, acte V, scène I Johann Heinrich Füssli (1741-1825)
 Vue imaginaire de la Grande Galerie du Louvre en ruines  Hubert Robert (1733-1808)
La mélancolie. Constance-Marie CHARPENTIER (1767 - 1849)
Portrait du jeune Trioson. Anne Louis GIRODET DE ROUCY TRIOSON (1767 - 1824)
 L’Impératrice Joséphine Pierre-Paul Prud’hon (1758-1823)
Scène du Déluge Anne-Louis Girodet (1767-1824)
Moine au bord de la mer. Caspar David Friedrich (1774-1840)
Bivouac de Napoléon sur le champ de bataille de Wagram. Adolphe ROEHN (1780 - 1867)
François-René, vicomte de Chateaubriand. Anne Louis GIRODET DE ROUCY TRIOSON (1767 - 1824)
Entrevue de Napoléon Ier et de François II après la bataille d'Austerlitz. Antoine-Jean GROS (1771 - 1835)
Ville médiévale au bord d'un fleuve.  Karl Friedrich SCHINKEL (1781 - 1841)
Jacques Cathelineau (1759-1793), généralissime vendéen. Anne Louis GIRODET DE ROUCY TRIOSON (1767 - 1824)
Assassinat de Fualdès le 19 mars 1817 : translation du cadavre. Théodore GERICAULT (1791 - 1824)
Le radeau de la Méduse Théodore GERICAULT (1791 - 1824)
Le Dévouement de Monseigneur de Belsunce durant la peste de Marseille en 1720. Nicolas André MONSIAU (1754 - 1837)
La Monomane de l’envie	La Hyène de la Salpêtrière Théodore Géricault (1791-1824)
La folle monomane du Jeu. Théodore GERICAULT (1791 - 1824)
L’Arbre aux corbeaux Caspar David Friedrich (1774-1840)
Dante et Virgile. Eugène DELACROIX (1798 - 1863)
Le jeune malade. Ary SCHEFFER (1795 - 1858)
Méphistophélès dans les airs. Eugène DELACROIX (1798 - 1863)
Marie-Caroline de Bourbon-Sicile, duchesse de Berry (1798-1870). Thomas LAWRENCE (1769 - 1830)
La Liberté guidant le peuple. Eugène DELACROIX (1798 - 1863)
Maria Malibran, dans le rôle de Desdémone. Henri DECAISNE (1799 - 1852)
 Le courage guerrier ou le courage Gaulois. François GERARD, Baron (1770 - 1837)
Harriet Smithson. Claude DUBUFE (1790 - 1864)
Édouard V, roi mineur d’Angleterre et Richard duc d’York, son frère Paul Delaroche (1797-1856)
Jean François Champollion. Léon COGNIET (1794 - 1880)
Mirabeau devant Dreux-Brézé (23 juin 1789). Eugène DELACROIX (1798 - 1863)
Le Baron Taylor. Frédérico MADRAZO Y KUNTZ (1815 - 1894)
Elisabeth de Cazotte sauve la vie de son père à la prison de l’Abbaye. (23 septembre 1792) Claude-Noël THÉVENIN (1800 - 1849)
Paysage avec une rivière au loin et baie. Joseph TURNER (1775 - 1851)
Portrait de Barbès en prison. Charles Joseph TRAVIES DE VILLERS (1804 - 1859)
Scène de Robert le diable. François Gabriel LEPAULLE (1804 - 1886)
La Garde nationale de Paris part pour l'armée. Septembre 1792.
La cour des Etudes de l'Ecole des Beaux-Arts (Paris). Félix DUBAN (1797 - 1870)
Frédéric Chopin. Eugène DELACROIX (1798 - 1863)
Portrait de Franz Liszt. Henri LEHMANN (1814 - 1882)
Prise de Constantinople par les croisés (12 avril 1204) Eugène Delacroix (1798-1863)
Reliquaire constitué par Marchand.
Franz Liszt au piano. Josef DANHAUSER (1805 - 1845)
Bracelet d'après James Pradier. François-Désiré FROMENT-MEURICE (1802 - 1855)
Transbordement des restes de Napoléon à bord de La Belle Poule. Eugène ISABEY (1803 - 1886)
Charles Baudelaire (1821-1867) Emile DEROY (1820 - 1846)
Expédition de La Salle à la Louisiane, 1684 Jean Antoine Théodore GUDIN (1802 - 1880)
Portrait d’Alphonsine dite Marie Duplessis (la Dame aux camélias), assise au balcon d’un théâtre, 1845 Camille ROQUEPLAN (1803 - 1855)
Louis-Philippe assistant dans un salon des Tuileries à la danse d'Indiens hovas. 21 avril 1845. Karl GIRARDET (1813 - 1871)
Portrait du révérend Père Henri Lacordaire. Louis JANMOT (1814 - 1892)
 Présentation des oeuvres de Froment-Meurice à l'Exposition de 1849. Ambroise RICHEBOURG (1830 - 1881)
Appel des dernières victimes de la Terreur à la prison Saint Lazare à Paris les 7-9 Thermidor an II. Charles-Louis MULLER (1815 - 1892)
Combat de Quiberon en 1795. Jean SORIEUL (1824 - 1871)
Alexis-Charles-Henri Cléral de Tocqueville. Théodore CHASSERIAU (1819 - 1856)
Episode de la Retraite de Russie. Denis-Auguste-Marie RAFFET (1804 - 1860)
Prise du fort de Fautahua à Tahiti. 17 décembre 1846. Charles GIRAUD (1819 - 1892)
Intérieur du cabinet du comte Emilien de Nieuwerkerke, Directeur général des Musées impériaux, au Louvre. Charles GIRAUD (1819 - 1892)
Cosette. Emile Antoine BAYARD (1837 - 1891)
Le Chat botté [Illustration des Contes de Perrault].. Gustave DORE (1832 - 1883)
Plage de Granville. Eugène ISABEY (1803 - 1886)
L'Ascension du Mont Cervin. Gustave DORE (1832 - 1883)
 Ophélie  Ernest HEBERT (1817 - 1908)
Alfred de Musset. Charles LANDELLE (1821 - 1901)
Honoré de Balzac (1799-1850) Maxime DASTUGUE (1851 - 1908)
Scène première du Rheingold (L'Or du Rhin). Henri FANTIN-LATOUR (1836 - 1904)
L'Esclave blanche. Jean Jules Antoine LECOMTE DU NOUY (1842 - 1923)

Un dossier pédagogique

Téléchargez le dossier pédagogique de l'exposition Joséphine qui a eu lieu au musée du Luxembourg du 12 mars au 29 juin 2014.

    expo joséphineCliquez ici
 

Téléchargez le dossier pédagogique de l'exposition Turner et ses peintres, qui a eu lieu aux Galeries nationales, Grand Palais, du 22 février au 24 mai 2010.

    expo turner et ses peintres

 

Cliquez ici pour le dossier enseignant

Cliquez ici pour le dossier élève

 

Des cours en ligne

MOOC Une brève histoire de l'artDécouvrez le romantisme avec le MOOC Une brève histoire de l'art !
 

Des vidéos

Panorama de l'art

Permalien : https://panoramadelart.fr/focus-romantisme

Publié le 17/04/2019

haut de page

glossaire

Néoclassicisme :
Mouvement artistique qui se développe du milieu du XVIIIe au milieu du XIXe siècle. Renouant avec le classicisme du XVIIe siècle, il entend revenir aux modèles hérités de l’Antiquité, redécouverts par l’archéologie naissante. Il se caractérise par une représentation idéalisée des formes mises en valeur par le dessin.
Romantisme :
Le mot est introduit dans la langue française par Rousseau à la fin du XVIIIe siècle. Il désigne par la suite un élan culturel qui traverse la littérature européenne au début du XIXe siècle, puis tous les arts. Rompant avec les règles classiques, la génération romantique explore toutes les émotions données par de nouveaux sujets, en privilégiant souvent la couleur et le mouvement.
haut de page


laisser un commentaire

Votre avis nous intéresse ! Posez-nous des questions, suggérez-nous des sites, des œuvres à étudier... partagez avec d’autres vos coups de cœur !




* mentions obligatoires. Aucune information personnelle ne sera publiée, réutilisée, ou communiquée à des tiers


  • ajouter aux favoris
  • rss
  • imprimer
sur le même thème
à la même époque
mots clés