Le baroque | Panorama de l'art

  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle
  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle


Le baroque

Apollon et Daphné Le Bernin, Gian Lorenzo Bernini dit (1598-1680)
  • Apollon et Daphnéa
Apollon et Daphné
auteur(s) : Le Bernin, Gian Lorenzo Bernini dit (1598-1680)
dimension : H. 243 cm
matériaux : marbre de Carrare
technique : sculpture
datation : 1622-1625
lieu de conservation : Italie, Rome, galerie Borghèse
Apollon et Daphné Le Bernin, Gian Lorenzo Bernini dit (1598-1680)
Apollon et Daphné
auteur(s) : Le Bernin, Gian Lorenzo Bernini dit (1598-1680)
dimension : H. 243 cm
matériaux : marbre de Carrare
technique : sculpture
datation : 1622-1625
lieu de conservation : Italie, Rome, galerie Borghèse
Retrouvez tous nos contenus sur le baroque

Le mot baroque et au départ un terme péjoratif qui serait issu du portugais « barroco », mot qui désigne une perle de forme irrégulière. Contrairement à la rigueur du classicisme le baroque est un style qui privilégie l’excès, le mouvement, la sensibilité, la courbe, le spectaculaire...

Ce courant nait en Italie à la fin du XVIe siècle, gagne toute l’Europe, et connaît ses derniers prolongements avec le style rococo ou rocaille au XVIIIe siècle. Sa naissance est fortement liée à l’atmosphère religieuse de la Contre-Réforme : l’Eglise catholique veut affirmer sa toute puissance et contrecarrer l’influence de la Réforme protestante qui remet en cause ses principes.

Cette bataille se livre aussi sur le plan artistique : à Rome, capitale du catholicisme, les papes et les grandes familles italiennes lancent de grands travaux. Eglises, palais, fontaines doivent frapper l’imagination, susciter l’émotion des fidèles et exalter leur piété.

Cet art succède et s’oppose à l’art équilibré de la Renaissance italienne. L’art baroque provoque l’étonnement par la taille et la complexité des formes et la richesse des matériaux. Architecture, sculpture et peinture sont associées pour créer un véritable spectacle par des effets de perspective vertigineux et de trompe-l’œil. Les artistes recherchent des effets dramatiques et émotionnels en montrant en exemple les figures de saints, dans le martyre ou dans l’extase.

Parmi les artistes qui illustrent le mieux ce courant on peut citer Le Bernin (1598-1680) architecte et sculpteur italien qui a réalisé à Rome le Baldaquin de la Basilique Saint-Pierre (1624-1633), l’Extase de Sainte Thérèse (1647-1652) ou encore la Fontaine des quatre fleuves de la piazza Navona (1651) et Rubens (1577-1640), peintre flamand qui réalise de grandes compositions religieuses, mythologiques ou historiques pour les souverains européens : il réalise par exemple une galerie de 24 toiles représentant sur le mode allégorique la vie de Marie de Médicis (1575-1642).

Source : Extrait de la page Le baroque, sur le site du Grand Palais

Des commentaires d'images

La Flagellation du Christ à la colonne Caravage, Michelangelo Merisi da Caravaggio (v. 1571 - 1610)
Henri IV part pour la guerre d'Allemagne Pierre Paul RUBENS (1577 - 1640)
Descente de Croix Pierre Paul RUBENS (1577 - 1640)
Le Couronnement de Marie de Médicis à Saint-Denis, le 13 mai 1610 Pierre Paul RUBENS (1577 - 1640)
L’apothéose d’Henri IV et la proclamation de la régence de Marie de Médicis Pierre Paul Rubens
Le Triomphe de Juliers, le 1er septembre 1610 Pierre Paul RUBENS (1577 - 1640)
La Majorité de Louis XIII, le 20 octobre 1614 Pierre Paul RUBENS (1577 - 1640)
L'Echange des deux princesses de France et d'Espagne sur la Bidassoa à Hendaye, le 9 novembre 1615 Pierre Paul RUBENS (1577 - 1640)
La Reine s'enfuit du château de Blois dans la nuit du 21 au 22 février 1619 Pierre Paul RUBENS (1577 - 1640)
Apollon et Daphné Le Bernin, Gian Lorenzo Bernini dit (1598-1680)
Saint Thomas à la pique Georges de La Tour (1593-1652)
Autoportrait Rembrandt appuyé Rembrandt Harmensz. van Rijn (1606-1669)
Fruits et riche vaisselle sur une table Jan Davidsz De Heem (1606-1683/1684)
Saint Joseph charpentier Georges de La Tour (1593-1652)
Repas de paysans Louis Le Nain (1600/1610-1648)
Famille de paysans dans un intérieur Louis Le Nain (1600/1610-1648)
Le Nouveau-né Georges de La Tour (1593-1652)
Bethsabée au bain Rembrandt Harmensz. van Rijn (1606-1669)

Un dossier pédagogique

Téléchargez le dossier pédagogique de l'exposition Rubens. Portraits princiers. qui a eu lieu au musée du Luxembourg du 4 octobre 2017 au 14 janvier 2018.

    expo rubens portraits princiersCliquez ici
 

Des cours en ligne

MOOC Une brève histoire de l'artDécouvrez le baroque avec le MOOC Une brève histoire de l'art !
 

 

Des vidéos

Panorama de l'art

Permalien : https://panoramadelart.fr/focus-baroque

Publié le 17/04/2019

haut de page

glossaire

Art baroque :
(du mot portugais « barocco »qui désigne une perle irrégulière) : Style qui se développe au XVIIe siècle en Italie, puis dans de nombreux pays européens. Parlant plus aux sentiments qu’à la raison, il privilégie l’exubérance des formes, la représentation du mouvement et les effets de surprise. Il fait appel à tous les arts dans leur ensemble.
Caravagisme :
Courant artistique initié à Rome au début du XVIIe par Caravage, qui se caractérise principalement par des compositions sobres, clairement structurées, une représentation fidèle de la réalité et des effets de clair-obscur. On qualifie les peintres qui se rattachent à ce mouvement de « caravagesques ».
Clair-obscur :
Répartition des ombres et des lumières sur une peinture, de telle sorte que les couleurs les plus sombres se juxtaposent aux plus claires et produisent un fort effet de contraste.
Peinture d’histoire :
Genre pictural majeur représentant des scènes inspirées de l’histoire, de la religion, de la mythologie ou de la littérature.
Renaissance :
Mouvement artistique né au XVe siècle en Italie et qui se diffuse dans le reste de l’Europe au XVIe siècle. Il repose sur la redécouverte, l’étude et la réinterprétation des textes, monuments et objets antiques. À la différence de la pensée médiévale qui donne à Dieu une place centrale, c'est l'homme qui est au cœur de la pensée de la Renaissance.   
Rocaille :
Mouvement artistique du XVIIIe siècle qui s’épanouit en France, à partir de la Régence, dans les ornements architecturaux et les arts décoratifs en privilégiant les jeux de courbes. En peinture, les artistes illustrent des sujets légers et séduisants, galants ou exotiques, dans un traitement où l'aspect décoratif voire anecdotique l’emporte.   
Scène de genre :
Sujet de peinture qui présente la vie quotidienne en famille et en société.
haut de page


laisser un commentaire

Votre avis nous intéresse ! Posez-nous des questions, suggérez-nous des sites, des œuvres à étudier... partagez avec d’autres vos coups de cœur !




* mentions obligatoires. Aucune information personnelle ne sera publiée, réutilisée, ou communiquée à des tiers